22 mai 2024
France
Articles traduits Magazines Photos Photoshoot

Inc Magazine : Entrepreneuses de 2024

Le magazine Inc propose sa liste des entrepreneuses les plus captivantes de l’année 2024 et Katy Perry, aux côtés de son associée Morgan McLachlan, a été invitée pour parler de sa marque de boissons non-alcoolisées De Soi. Pour l’occasion, un article a été publié (vous en trouverez la traduction ci-dessous) accompagné de quelques photos et d’une vidéo.

📸 Photoshoots & Portraits / 2024 / Alex G Harper
📸 Magazine Scans / 2024 / Inc Magazine (Avril)
📸 Captures d'écran / 2024 / Inc Magazine (Avril)
Katy Perry et Morgan McLachlan, fondatrices de De Soi, parlent de leur alchimie entre entrepreneuses. Quand les deux futures mères se sont rencontrées, elles étaient liées par des dates de terme similaires et un désir de boire avec modération. 

Avec plus de singles au top des charts que Diana Ross, Katy Perry, 39 ans, a prouvé qu'elle peut créer un succès. La juge d'American Idol utilise ce toucher de Midas pour De Soi, une entreprise d'apéritifs non alcoolisés qu'elle a fondée avec Morgan McLachlan en 2020. Les deux se sont rencontrées grâce à une connaissance commune l'année où elles étaient enceintes. McLachlan, 44, avait déjà fondé l'entreprise de liqueur Amass, mais avait commencé récemment a expérimenté avec des options non alcoolisées. Cela a fait écho chez Katy Perry, particulièrement parce que les gueules de bois après la vingtaine sont plus difficiles. Les deux futures mères ont réfléchi ensemble et la marque De Soi est née, alors que le marché des boissons non alcoolisées explose chez les plus jeunes générations. Avec McLachlan en alchimiste et Perry en auto-proclamée "chef de l'opinion" (elle donne son avis sur tout, des saveurs au marketing), l'entreprise a récolté 4 millions $ en juillet 2022, soutenue par la firme féminine Willow Growth. Aujourd'hui, dans plus de 3000 points de vente comme Target, Sprouts et Whole Foods, De Soi est sur le chemin de prouver qu'il n'y a pas besoin d'alcool pour faire le buzz. 

McLachlan : J'ai commencé à distiller dans ma baignoire d'Hollywood il y a environ 16 ans, comme loisir. A partir de là, j'ai été assez folle pour fonder l'une des premières distilleries dans le sud de la Californie. 

Perry : C'est une maître alchimiste. Quand nous développons des saveurs, elle ajoute ou enlève des essences d'herbes si infimes que la plupart des gens ne le sentent pas. 

McLachlan : Je suis aussi légère, alors même si j'ai toujours apprécié de bons cocktails, au bout d'un moment, j'ai réalisé que je n'ai pas besoin d'alcool. Je veux juste quelque chose de plaisant, sophistiqué.

Perry : C'était une bonne idée avec un bon timing, surtout parce que nous étions toutes les deux enceintes quand nous avons commencé. Je n'ai pas forcément envie d'un cocktail tous les soirs, et je ne peux pas me le permettre à cause de mon quotidien, de mon métabolisme et tout ce que je veux faire. Les gueules de bois avec un enfant en bas âge, ce n'est pas drôle. Au fil des ans, on apprécie davantage l'expérience : l'environnement, le verre, le saveur. 

McLachlan : Je trouvais que les options possibles étaient inintéressantes. Je connais beaucoup de gens qui ne boivent pas d'alcool, et il y a ce sentiment de manquer quelque chose quand on décide de ne pas boire d'alcool. 

Nous voulions que ce soit complexe, que le goût passe en premier. J'adore les apéritifs, un bon negroni. Nos boissons ont toutes ce degré d'amertume, ce qui rappelle l'alcool. On utilise une combinaison de jus de fruits, thés, extraits d'herbes et dans quelques cas un peu de vinaigre pour créer cette complexité. 

Perry : On ne peut pas seulement faire un jus de fruit ou une saveur pétillante. Il doit y avoir une envie, une limite, une raison de. C'est pour cela que nous avons décidé d'ajouter des adaptogènes. Ils sont complexes mais pas impossibles à boire. C'est vraiment un apéritif. 

McLachlan : Les adaptogènes sont des plantes médicinales qui aident à équilibrer le système endocrinien, en réduisant le stress et le cortisol. Je suis un peu une hippie. J'ai grandi dans une région sauvage du Canada, et j'ai toujours été fascinée par la botanique, les herbes et les médicaments à base de plantes. J'ai eu des problèmes hormonaux au début de la trentaine, et après être allée chez le médecin, mise sous toutes sortes de médicaments qui m'ont fait encore plus de mal, j'ai réussi à me soigner grâce aux vitamines et aux adaptogènes, donc j'y crois beaucoup. Nous utilisons par exemple l'ashwagandha, les champignons reishi et l'hydne hérisson (champignon).

Perry : Les plantes nous ont soignés pendant des siècles. Rien de cela est neuf, juste oublié.

McLachlan : Nous avons collaboré avec l'ethno-botaniste Kerry Hughs pour trouver une formule qui offre des effets de relaxation, comme l'effet après avoir bu un verre de vin. Ca ne va pas vous assommer ou quelque chose du genre, mais les adaptogènes vont vous relaxer. Vous déshinibez le cortex pré-frontal. Nous avons pensé, "Et si on pouvait avoir cela sans les effets négatifs de l'alcool ?"

Perry : Le nom de la marque De Soi est inspiré par la philosophie française du plaisir avec modération, que j'adore. 

McLachlan : Cette année, 25% des adultes américains ont dit qu'ils participaient au Dry January. Nous avons vu un vrai changement cette dernière année. Les points de vente ont compris rapidement que c'était important aujourd'hui. Maintenant, ils prennent ce marché au sérieux. 

Perry : On m'a offert plusieurs opportunités d'être l'égérie ou de lancer une marque d'alcool, mais cela ne m'a jamais paru être une bonne idée, parce que je préfère être liée à des choses plus favorables. Je pense que cela entre dans cette catégorie. On peut profiter du moment présent et être quand même productif le lendemain. C'est stimulant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *